associationbontoit


La cohabitation intergénérationnelle : une solution économique, socialement enrichissante et 100% développement durable

diagramme

interet social

Intérêt Social

Échange de savoir et de services entre deux générations et développement de la solidarité.



Pour les séniors

  • Rupture de la solitude.
  • Solution de sécurité (l’isolement social et géographique favorise la vulnérabilité face aux escroqueries ou cambriolages).
  • Échange de savoirs (ex : cuisine contre informatique).

Pour les jeunes

  • Appartenance sociale grâce à un logement.
  • Vecteur d’intégration.
  • Rupture de solitude (jeunes en rupture familiale, jeunes adultes, divorcés, sans emploi).
  • Échange de savoirs et savoir-faire.

Pour la Collectivité

  • Une réponse aux enjeux sociétaux de mixité et de cohésion sociale.
  • Une réponse à la pénurie de logement et des problématiques liées à l’isolement social des personnes âgées.
  • Réduire le fossé qui existe entre jeune et personne âgée.

Pour les professionnels de services à la personne et de l’accompagnement des personnes âgées

  • Un service qui concourt à améliorer la qualité de vie des personnes suivies par les professionnels de services à la personne.
environnement

Intérêt pour la santé et l’environnement

La cohabitation permet d’améliorer la qualité de vie sur le plan de la santé et environnemental.




Pour les séniors

  • Prévention des accidents domestiques.
  • Lutte contre le mal-être et la perte de confiance en soi.
  • Habitudes alimentaires plus saines.
  • Partage de la consommation d’énergie.
  • Maintien d’une activité cérébrale et physique.
  • Stimulation des facultés intellectuelles.

Pour les jeunes

  • Partage de la consommation d’énergie.
  • Meilleurs hygiène alimentaire et rythme de vie.
  • Mutualisation des biens d’équipement (électroménager, mobilier,TV…).

Pour la Collectivité

  • Prévention des catastrophes(type canicule 2003…).
  • Optimisation des surfaces habitables.
financement

Intérêt économique

Ce projet peut être une réponse  » partielle  » à la crise financière et sociale actuelle.




Pour les séniors

  • Le mode d’habitat partagé permet le maintien à domicile, de compléter leur revenu, de partager les charges (électricité, gaz, repas).
  • Augmentation du pouvoir d’achat grâce aux revenus tirés de la sous location intergénérationnelle.

Pour les jeunes

  • Solution d’hébergement confortable et peu coûteux en évitant par ailleurs le surcoût des dépenses en équipement.
  • Solution d’épargne en vue d’une installation plus stable.
  • Valorisation du service rendu sur les CV.

Pour la Collectivité

  • Lancement d’une association de logement intergénérationnel qui peut contribuer à la création d’emploi et de lien social.
  • Économie dans la prise en charge de la prévention de la dépendance et des maisons de soins.
  • Économie dans l’octroie des aides au logement des jeunes.
  • Favorise l’insertion et la mobilité professionnelle des jeunes de la Grande Région (Lor, Lux, Sarr, Walllonie) grâce à la relation emploi/logement.

Pour les professionnels de services à la personne et de l’accompagnement des personnes âgées

  • Le jeune apporterait soutien, réconfort et sentiment de sécurité au senior. Ce qui permet aux professionnels de maintenir leurs clients dans le logement.
Menu
×